Conseils

Comment évaluer soi-même la valeur d’un bien immobilier sur internet sans perdre de temps

2 mai 2018 par Hervé

 

Les occasions qui peuvent susciter le besoin d’une estimation rapide, même approximative, de notre appartement ou de notre maison sont nombreuses :

  • Un projet de vie : on se réveille un matin avec l’envie d’acheter plus grand parce que la famille s’agrandit ; ou au contraire, le petit dernier a quitté la maison familiale et on envisage un retour au centre-ville dans un appartement proche des commodités
  • Une mutation professionnelle : il va falloir déménager dans un délai rapide. Faut-il louer son bien ? faut-il vendre et racheter ? à quel prix approximatif ?
  • Un divorce ou une séparation sont dans l’air, avec les impacts financiers incontournables, souvent douloureux…que vaut le patrimoine du couple ? puis-je racheter la part de mon conjoint ? devons-nous vendre ?
  • Un parent âgé dont la fin de vie s’annonce difficile : maison médicalisée, EPHAD ou maintien à domicile…autant de coûts à anticiper. Là encore, faut-il vendre ou acheter ? sur quel prix peut-on fonder ses choix ?
  • Un décès nous est annoncé. La succession est ouverte. De quel montant parle-t-on ? comment réaliser au mieux l’estimation des biens pour optimiser les droits de succession, sans oublier l’éventuel impôt sur la plus-value le jour de la revente ?
  • Enfin, on est « l’heureux » propriétaire d’un ou plusieurs logements loués ; seulement voilà les travaux de rénovation sont lourds, les rapports avec le locataire conflictuels, voir pire…on envisage de liquider ce patrimoine devenu encombrant pour arbitrer vers d’autres placements plus tranquilles ou tout simplement, mieux vivre !

On pourrait solliciter une estimation avec un professionnel (agence, notaire, expert), la démarche est le plus souvent gratuite et sans engagement. Mais cela suppose de choisir ce professionnel (est-ce le bon ?), de prendre rendez-vous (notre temps est compté, on n’est pas forcément sur place), et de s’engager dans une relation qu’on peut juger prématurée ou inutile à ce stade.

Bref, que faire ?

 

Une série d’articles consacrée aux pièges et bonnes pratiques d’une estimation de biens immobiliers

 

 

Vous trouverez à travers une série d’articles, notre liste de bonnes pratiques à adopter et de pièges à éviter au cours d’une estimation de son bien immobilier.

Aujourd’hui, il est possible de se faire une idée sérieuse de la valeur d’un bien immobilier à distance, sur internet, à l’aide de quelques sites et outils que nous vous présenterons dans cette série d’articles.

Ils s’appellent Friggit, Patrim, Perval, AMEPI. Autant d’acronymes souvent inconnus du grand public et pourtant accessibles, gratuits et surtout totalement fiables car émanant de sources sûres : ministères, notaires, agents immobiliers.

Mais attention ! Les pièges existent et malheureusement, notre premier réflexe est souvent de foncer droit dedans !

Faire du « lèche-vitrine » sur le marché apparent (portails, vitrines d’agences), croire sur parole les « gourous » d’internet (sites d’estimation), recueillir l’avis du voisin, de sa belle-mère ou du collègue qui a vendu récemment, sont de « fausses bonnes idées » pourtant très répandues. Sans oublier mon meilleur ennemi : moi-même, avec mes biais, mes travers, ma subjectivité, qui fausse une perception objective de la réalité… Voici quelques articles que vous trouverez à travers cette série d’articles conseils dédiée à l’estimation immobilière.

Alors suivez le guide ! Nous vous proposons une ballade pédagogique et ludique dans le marché immobilier !

Je souhaite faire réaliser une
estimation à Hyères
par un profesionnel
Partagez cet article !